Votre séjour en Sicile

Tout comme sa voisine sarde, la Sicile est aussi une île autonome italienne, dont le chef-lieu est Palerme. Il s’agit de la région la plus vaste du pays. Elle abrite en tout de neuf provinces, partagées chacune en 390 municipalités. C’est également la seule région dont deux villes, Palerme et Catane, font partie des dix les plus peuplées d’Italie. Le drapeau de la Sicile est évidemment différent de celui d’Italie. Une gorgone à trois jambes (symboles des trois pointes de l’île) y est représentée. Quelques-uns de ses sites contribuent à en faire une destination de choix pour les touristes qui souhaitent découvrir de nouvelles contrées.

Le Palais des Normands

Ce palais a servi d’abris pour de nombreuses civilisations. Étant originellement une forteresse punique, il est successivement devenu un fort romain, un palais arabe et finalement le refuge des rois normands. Au fil du temps, des rénovations sont entreprises afin d’embellir et de diversifier l’usage du palais. Le XIXème siècle est donc marqué par l’introduction de l’observatoire astronomique de Palerme dans les lieux. Et à partir de 1945 (la fin de la Seconde Guerre Mondiale), l’Assemblée régionale sicilienne est tenue dans le Palais des Normands. Notons qu’à l’intérieur de cette bâtisse se trouve la Chapelle Palatine.

La Chapelle Palatine

La chapelle est un lieu de recueil possédant trois nefs dépourvues de transept. Le chœur est quelque peu surhaussé et se voit terminer par trois absides, contenant une nef. La décoration en est l’atout principal, aussi bien au niveau du plafond de bois ouvragé inspiré de l’architecture arabe qu’à celle des mosaïques de style byzantin ainsi qu’à celle des revêtements de sol en marbre.

La Vallée des Temples

Comme beaucoup peuvent s’en douter, cette vallée regroupe des lieux d’adoration des divinités gréco-romaines (Zeus, Héra, Hercules, etc.), entre autres. Ainsi, les piliers des temples sont semblables à ceux que l’on retrouve en Grèce Antique. L’on retrouve les habituelles acropoles, nécropoles et d’autres bâtiments de l’antiquité.

Le volcan Etna

 

Il se trouve à proximité de la ville de Catane et s’élève à 3 330 m d’altitude. Pour ceux qui ne le savent pas encore, il s’agit du volcan le plus élevé d’Europe, à part le mont Elbrouz. Le XXème siècle a été secoué par plus de cent éruptions causées par ce dernier. En raison de son altitude et son activité, les touristes affluent pour admirer de loin de volcan impressionnant. Il est, bien sûr, possible de l’approcher avec l’aval des experts. Ceci dit, il vaut mieux être prudent et de ne pas jouer avec le feu… littéralement.